Sélectionner une page

ForumAutoJap vous conseille:

Votre voiture a besoin d’un entretien et d’un suivi régulier. Toutefois, pour pouvoir mieux en prendre soin, il est essentiel de comprendre le fonctionnement de ses composants. D’ailleurs, un entretien efficace requiert aussi de connaître les opérations à effectuer et les produits à utiliser. Toutefois, certaines précautions d’utilisation sont également à respecter pour préserver le bon état et les performances de votre véhicule. C’est pourquoi nous vous proposons ce guide pour faire le point sur l’entretien et l’utilisation de votre voiture.

A quoi sert le turbo dans une voiture ?

Le turbo permet de donner plus d’air à la chambre de combustion du moteur thermique. Ainsi, ce dernier peut utiliser plus d’oxygène pour effectuer une combustion plus efficace. En effet, un moteur sans turbo utilise uniquement l’air ambiant venant du filtre à air, d’où une combustion partielle du mélange air-carburant. Cela engendre un gaspillage et une surconsommation en carburant, ainsi qu’un taux d’émission élevé en CO2.

Les constructeurs automobiles installent un turbo sur les petits moteurs pour que ces derniers puissent générer plus de puissance et gagner en vitesse à haut régime moteur. Ainsi, un moteur thermique de 1,5 litre équipé d’un turbocompresseur peut offrir la même puissance qu’un moteur de 2,5 litres, voire de 3 litres. Ce système de suralimentation permet donc de gagner en puissance sans avoir à modifier le moteur. Il évite notamment de rajouter un piston ou d’augmenter le diamètre de l’admission si l’on souhaite augmenter la puissance du moteur.

Par ailleurs, grâce à un mélange air-carburant plus riche en oxygène, le moteur n’a besoin que d’une quantité plus réduite de carburant pour développer la puissance désirée. Le turbo permet ainsi de réduire la consommation pour obtenir un moteur plus économe et plus puissant.

D’autre part, le turbocompresseur n’utilise pas l’énergie du moteur. En effet, sa turbine est directement actionnée par le flux des gaz d’échappement. Via un axe coaxial, la rotation entraine un compresseur qui aspire et comprime l’air pour diriger ce dernier sous pression vers la chambre de combustion. C’est donc un système de suralimentation mécanique et indépendant. Toutefois, il existe maintenant un système de turbo à turbine électrique qui permet réduire encore plus la consommation en carburant.

Voila une petite vidéo vous présentant le fonctionnement d’un turbo

Y a-t-il des différences entre un turbo de voiture essence et de voiture diesel ?

Le turbocompresseur a longtemps équipé les moteurs diesel. Cependant, ce système de suralimentation tend également à équiper de plus en plus les moteurs à essence. Toutefois, le principe est le même pour augmenter la puissance et la vitesse d’une petite cylindrée. En effet, que ce soit pour les moteurs diesel ou essence, le turbo est composé d’une turbine à ailettes, qui est reliée par un axe à un compresseur. La turbine est mise en rotation par le flux des gaz d’échappement et entraîne le compresseur. Ce dernier aspire et compresse une grande quantité d’air pour suralimenter la chambre de combustion en oxygène.

Cependant, bien que les structures des turbos soient identiques pour les moteurs à essence et diesel, ils se distinguent par leurs matériaux de fabrication. En effet, la température des gaz d’échappement est d’environ 800°C pour un moteur diesel, alors qu’elle peut dépasser les 1000°C pour un moteur à essence. Cette différence nécessite d’utiliser des matériaux adaptés.

Par ailleurs, il faut également noter qu’un moteur diesel profite déjà d’un couple important à bas régime. Le turbo dédié à un véhicule diesel n’est donc pas spécialement conçu pour faire monter très haut en tours moteurs. Par contre, un turbocompresseur d’un moteur à essence vise particulièrement à multiplier les tours moteurs à haut régime pour fournir un couple plus élevé.

Comment entretenir les injecteurs ?

Pour ne pas avoir faire de grosses dépenses pour le remplacement des injecteurs de votre voiture, il est essentiel de bien les entretenir. L’objectif est ainsi d’éviter qu’ils ne soient trop encrassés. Tout d’abord, il est essentiel d’utiliser un carburant de bonne qualité, qui contient moins d’impuretés et plus d’additifs pour retarder l’encrassement. De plus, nous vous recommandons de faire le plein régulièrement, pour éviter la corrosion du réservoir, des injecteurs et de la pompe. Par ailleurs, les délais de vidange doivent être respectés pour que le filtre à huile, le filtre à essence et le filtre à air puissent être remplacés. Cela permet de profiter d’un filtrage optimal des impuretés pour que les injecteurs ne s’encrassent pas rapidement.

.

Toutefois, il faut savoir que les circuits urbains et les courts trajets favorisent le bouchage des systèmes d’injection. D’ailleurs, ces derniers ont toujours tendance à s’encrasser à cause des variations de qualité des carburants sur le marché. Pour prendre soin de vos injecteurs, il existe des additifs à verser directement dans le réservoir après un plein de carburant. Ces produits nécessitent ensuite de rouler à haut régime sur au moins 10 km pour nettoyer le moteur et les injecteurs. Si vous rouler habituellement sur de petites distances, il est également conseillé de procéder régulièrement à un décalaminage à l’hydrogène auprès d’un garagiste pour éliminer toutes les impuretés. Le décalaminage est d’ailleurs l’unique solution si les injecteurs sont trop encrassés.

COMMENT FONCTIONNE UN FILTRE A PARTICULE ?

Le filtre à particules est un système qui filtre le gaz d‘échappement pour empêcher le rejet des fines particules toxiques et cancérigènes dans l’atmosphère. Ce système de compose d’un pré-catalyseur à silicium, de contrôleurs de pression et de température. Il peut également être relié au calculateur et comprendre un système d’ajout de cérine à chaque plein de carburant. Le fap est un système intelligent, car sa régénération est automatique tous les 500 km.

Le fonctionnement d’un filtre à particules se base sur l’incinération des impuretés filtrées. Pour brûler ces particules, le fap assure une élévation de sa température interne. Toutefois, pour éviter les dommages résultants du maintien prolongé d’une chaleur trop élevée, de la cérine y est injectée pour refroidir le fap.

Cependant, la circulation urbaine et à courte distance ne permettent pas au filtre à particules d’atteindre la température nécessaire à son cycle de régénération. Les particules ne sont donc pas entièrement brûlées. Il en résulte ainsi une accumulation de résidus sous forme de moteur suie. L’encrassement du fap engendre alors une perte de puissance du moteur, voire une casse du turbocompresseur ou du moteur.

CONCLUSION :

Il est essentiel de prendre soin de votre voiture pour préserver ses performances et surtout pour éviter de lourdes dépenses en réparation ou en remplacement de pièces. D’ailleurs, en plus de l’usure, de nombreuses impuretés peuvent altérer la motorisation et la mécanique de votre véhicule. Nous vous recommandons ainsi de respecter les délais d’entretien communiqués par le constructeur. Par ailleurs, il est également essentiel d’utiliser des carburants et des produits de qualité pour garantir la longévité de votre auto. Dans le cas de l’apparition d’un fonctionnement inhabituel, il est d’ailleurs essentiel de prendre rendez-vous avec un garagiste au plus tôt.